statistiques ses industries- la chapellerie

- Ce bâtiment en béton a été construit à Bourg-de-Péage dans la Drôme, en 1929 par l'architecte valentinois Henri Joulie dans le style Art Déco. À l'inverse des immeubles d'habitation de la même époque, la façade est nue, à l'exception de la marquise en pierre en demi-hexagone. L'ensemble, de quatre étages, est flanqué d'une tour hexagonale, copiée sur celle des contrôleurs aériens, dans les aéroports (ou mettons les aérodromes pour conserver de plus humbles proportions).

- L'édifice abritait des ateliers et des bureaux jusqu'en 1985 (les chapeaux, eux, sortaient d'une autre usine), date de sa cessation totale d'activité après dix années difficiles. Après plusieurs années de travaux, il est devenu le centre commercial :  La Citadelle.

Les industries : La Chapellerie.

- La chapellerie péageoise est née au XIXe siècle, tardivement si l’on songe que le chapeau de feutre existe du temps de Saint-Louis et que la technique du foulage est apportée par les Croisés. Du temps des petits ateliers artisanaux, on peut en dénombrer 25. Avec l’arrivée de l’industrialisation, il n’en reste que 6 en 1906 :

- Durand Joseph 43 rue Mazagrand.

- Durand Alexandre, 5 rue St-Martin.

- Gage Frères,73 rue de l'Hermitage.

- Mélandri & Cie, 10 chemin de Combevert.

- Mossant Frères & Vallon, avenue de Barbières.

- Roure, 12 rue du Royannais.

- Turpin, 14 quai Lacour.

- Ci-contre, un carton publicitaire des établissements Joseph Durand , puis Alexandre Durand le seul Fabricant de chapeaux feutre & paille 5 rue St-Martin et le blason des chapeliers.

La Chapellerie Mossant :

- Casimir Mossant crée un petit atelier en 1833 au quai Luzerne (Tabary).
En 1860, l’usine est transférée avenue de Barbières (avenue Général de Gaulle). Casimir a deux fils, Charles et Casimir qui développent l’affaire. A la mort de son frère, Charles s’associe avec son gendre, M. Vallon. Ce dernier s’adjoint ses deux neveux : André et Henry Argod. La marque devient alors : M.V.A (Mossant-Vallon-Argod). Ci-dessous, l’usine dans les années trente.

Passez la souris sur les CP...

La Citadelle.